Tencent part à l’assaut des États-Unis

Tencent part à l’assaut des États-Unis

Blog Aucun commentaire sur Tencent part à l’assaut des États-Unis

Le géant chinois a une envie de conquête. Depuis 2013, il envisage un déploiement aux États-Unis en proposant son fameux jeu ‘WeFire’. À cette occasion, le groupe collaborera avec Glu Mobile qui a conçu le jeu pour mobile ‘Kim Kardashian : Hollywood’. En avril 2015, Tencent a investit 126 millions USD chez Glu Mobile, détenant ainsi 14.6% de part.

 

Un jeu prévu pour les Occidentaux

Cette version de WeFire vise à séduire les Occidentaux. Ainsi, il sera renommé et réédité par Glu Mobile pour correspondre aux attentes des gamers. Selon le responsable opérationnel de Glu Mobile, l’objectif est d’éviter la même erreur que sur ‘Black Gate Inferno’. Lancé en 2013, ce jeu n’a pas eu de succès, car les joueurs l’ont trouvé trop répétitif.

 

Leader du jeu vidéo

Tencent dispose d’une importante part de marché en Chine. Désormais, le groupe veut s’exporter. En 2014, Tencent a accusé 7.2 milliards USD en chiffre d’affaires avec sa branche jeux vidéo, soit plus que Sony (6.04 milliards) et Microsoft (5.02 milliards). Au premier semestre 2015, ses revenus ont grimpé à 4.2 milliards USD contre 3.5 milliards USD durant la même période en 2014. Pour le troisième trimestre, Tencent a affiché une recette de 2.2 milliards USD.

 

Un appui sur QQ et WeChat

Ce qui fait son succès c’est la production de casual games, des jeux simples, gratuits et utilisables par tous. L’entreprise s’enrichit via les bonus payants et les achats intégrés dans les jeux. Mais les jeux de Tencent gagnent rapidement en notoriété via ses plateformes de messagerie : WeChat (650 millions d’usagers actifs) et QQ (640 millions d’utilisateurs). L’entreprise conçoit aussi des jeux à gros budgets comme ‘Blade&Soul’ qui sont très prisés.

 

Plusieurs acquisitions

En 2011, Tencent s’est déjà installé sur le nouveau continent en achetant Riot (pour 400 millions USD), le studio qui a produit ‘League of Legends’. En 2013, le groupe rachète une part d’Activision lors du désengagement de Vivendi. L’année dernière, Tencent a acheté une part du japonais Aiming et du sud-coréen CJ Games. Et en mai 2015, il a acheté 20% de Pocket Gems.

 

Supercell pour la Chine

Malgré son ambition, Tencent ne veut rien lâcher sur son territoire qui est le premier marché en matière de jeu vidéo. Ainsi, le groupe envisage de contrer la percée de Supercell qui semble séduire les Chinois avec son jeu ‘Clash of Clans’.

Author

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

Back to Top