Salon E3 2015 : Les casques virtuels sont l’avenir du jeu vidéo

Salon E3 2015 : Les casques virtuels sont l’avenir du jeu vidéo

Blog Aucun commentaire sur Salon E3 2015 : Les casques virtuels sont l’avenir du jeu vidéo

Privée de nouvelles consoles, cette édition 2015 du Salon E3 se focalise sur les casques virtuels. C’est un évènement annuel (16-18 juin) réunissant les grands concepteurs de jeux vidéo du monde à Los Angeles.

Appartenant à Facebook, Oculus a ébloui pendant l’exposition de son casque Oculus Rift à l’E3. Quelques jours auparavant, elle a déjà suscité l’attention des joueurs pour sa concordance avec la Xbox de Microsoft et son joystick.

Devant un tel adversaire, Sony, par le biais de Project Morpheus mis en vente dès 2016, tentera de surprendre aussi. Mais hormis ces deux Géants, HTC propose Vive et Samsung présente Gear Vr.

Tous ces appareils n’ont qu’un seul objectif : offrir une immersion complète et tridimensionnelle. Très perceptible, chaque mouvement effectué fait bouger l’image, que ce soit en conquête de l’espace intergalactique, en jeux d’aventure genre Indiana Jones ou de simulation automobile… Émotions assurées !

Les passionnés de technologies et de jeux vidéo y sont déjà accros. Le créateur de Second Live, Cory Ondrejka, annonce que l’impression de présence est inouïe. Ceux qui sont dedans depuis toujours espèrent en effet arriver à dépasser une certaine limite au niveau du poids, de la performance et du confort. Et Oculus y répond. Le seuil est atteint.

Toutefois, la masse en sera-t-elle persuadée ? Les casques faisaient déjà leurs temps en 1990. Pierce Brosnan l’a d’ailleurs utilisé, dans son film le Cobaye (1992). En 1995, le premier salon E3 en a fait sa vedette. Mais à l’époque ces appareils, comme Virtual Boy de Nintendo, n’étaient pas aussi performants.

Toujours d’après Cory Ondrejka, il y eut une grande évolution technologique depuis cette époque. On trouve désormais des appareils plus confortables, plus simples à utiliser et plus performants.

La télévision et le cinéma ont offert au 3D plus de force et de distinction. Il y a 6 ans, Avatar est vu comme un succès bouleversant. En 2014, la notion de 3 D représente un élément commercial pour les salles cinématographiques, exceptionnellement à l’instar du film Gravity. Enfin, elle se montre être une option pour les télévisions luxueuses et non plus un critère essentiel à l’achat.

Pour éviter que le 3D ne retombe dans l’ombre, Oculus devrait reconsidérer son prix pour ses casques qui, selon son PDG, avoisine encore les 1500 dollars.

Author

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

Back to Top