Le créateur des jeux vidéo s’éteint à 92 ans

Le créateur des jeux vidéo s’éteint à 92 ans

Blog Aucun commentaire sur Le créateur des jeux vidéo s’éteint à 92 ans

Notamment grâce aux sessions en ligne, les jeux vidéo évoluent et regroupent comme jamais auparavant des passionnés de tous âges. A l’origine de cette activité ludique populaire dans le monde entier, un nom discret : Ralph Baer qui aura alors eu le temps de voir les descendants de sa création, sous une forme numérique révolutionnaire.

Décès du père des jeux vidéo : petit come-back sur son parcours

Reconnu pour être le créateur des jeux vidéo, Ralph Baer s’éteint à 92 ans. Né en 1922 en Allemagne, il immigre au pays de l’oncle Sam 16 ans après, où il entame sa vie active en tant que technicien de radio, après une formation par correspondance. Il rejoint plus tard l’Europe, où il est envoyé en temps de guerre. A son retour, il intègre l’univers de la fabrication des téléviseurs. Près de 25 ans plus tard, il est engagé par Sanders and Associates, où il fait ses débuts en tant que fabricant de composants pour les machines de surveillance de l’armée. Le créateur des jeux vidéo est né.

Le « machin », l’ancêtre des jeux vidéo

L’histoire des jeux vidéo commence réellement lorsque Ralph Baer entame donc son projet de création, assisté uniquement de deux hommes, travaillant également à l’époque chez Sanders and Associates et comptant parmi les cinq centaines d’employés sous sa direction. Lorsque son projet porte ses fruits, Baer dévoile sa création, que ses supérieurs désignent alors par « le machin ». Le machin s’appelle en fait Brown Box et n’est autre qu’une machine reliée à la télévision. Répandue par Magnavox près de 5 ans après l’arrivée de Ralph Baer à Sanders and Associates, la machin devient Odyssey, un appareil vendu avec des films en plastique à appliquer pour obtenir un écran en couleur.

 

Quand Odyssey commence à être plagié

Vendu au départ à 130 000 exemplaires, la première machine de jeu vidéo, Odyssey équipe de plus en plus de foyers américains. Mais, très vite, elle sera également plagiée. Pong apparaît, un jeu vidéo créé par Atari, dirigé par Nolan Bushnell. Celui-ci perd le procès intenté par Magnavox pour contrefaçon.

Author

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

Back to Top