La France, la plus accro aux jeux vidéo en Europe

La France, la plus accro aux jeux vidéo en Europe

Blog Aucun commentaire sur La France, la plus accro aux jeux vidéo en Europe

Les jeux vidéo. Tel est l’un des passe-temps favoris des Français, si ce n’est le préféré de tous. Au point que les joueurs de l’Hexagone remportent le titre des joueurs les plus accros de toute l’Europe. En effet, plus de la moitié d’entre vous, ce loisir fait partie des activités personnelles régulières.

Les Français et leur passion croissante pour les jeux vidéo

Noël approche et parmi les idées cadeaux qui font ravage, on retrouve certainement les jeux vidéo, à l’instar des jeux de course de voiture. Mais, les figurines de personnages de jeu sont également en vogue pour la période. En effet, le jeu vidéo constitue l’un des loisirs préférés des Français, qui se placent alors à la place des premiers joueurs de toute l’Europe. Et pour le marché du jeu en France, la période de fin d’année ne peut qu’être favorable à son chiffre d’affaire annuel, dont environ 60 % sont alors amassés durant les trois derniers mois, justement marqués notamment par Noël. Pour appuyer ces faits : les chiffres d’une étude qui démontre que près de 53 % des Français s’adonnent régulièrement aux jeux vidéo. Un pourcentage qui augmente avec le temps et bien supérieur à celui de la moyenne des joueurs européens invétérés.

Le jeu vidéo, une passion qui réunit tous les âges et tous les sexes

Autre fait remarquable en France, le jeu vidéo réunit toutes les générations : il attire autant d’adolescents et enfants, qui sont environ 90 % à s’y consacrer continuellement, que d’adultes de 35 à 55 ans, dont 70 % passent aussi beaucoup de temps devant les écrans. Par ailleurs, il n’y a pas que la gent masculine qui se passionne pour cette activité : les filles sont aussi nombreuses à jouer souvent.

Le jeu vidéo, un mélange de loisir et de culture

Pour expliquer leur attachement au jeu vidéo, les Français désignent cette activité comme étant à la fois un loisir (pour 78 %) et une culture moderne (pour 70 %). Mais, la France, ce n’est pas que des joueurs accros, c’est aussi des passionnés qui se forment pour travailler (dans 50 % des cas) dans un studio à l’étranger.

Author

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

Back to Top