Comment choisir un champagne ?

Comment choisir un champagne ?

Blog Aucun commentaire sur Comment choisir un champagne ?

À quelques jours de la rentrée, si les enfants se hâtent en magasin pour choisir avec soin leur cartable et leurs fournitures scolaires, les réformes fourmillent elles aussi. Entre le dédoublement des classes en CP et en CE1, l’apprentissage de La Marseillaise en CE2, la dictée quotidienne en primaire, le fameux plan « mercredi » et l’interdiction du portable au collège, le test de positionnement en seconde notamment, la rentrée sera riche en rebondissements. Alors que les réformes du ministre de l’Éducation nationale – en l’occurrence Jean-Michel Blanquer – couleront à flots, les spiritueux le seront eux aussi. Et, même si les enfants ne peuvent se noyer dans un verre de vin – l’alcool étant interdit aux mineurs – les adultes ne manqueront pas de faire de bonnes affaires pendant la Foire aux vins. D’autant, qu’elles s’échelonnent de fin août à mi-octobre selon les enseignes et sur la toile. Bien entendu, bouteilles qui seront consommées avec modération et parcimonie. Bref, si les conseils des cavistes peuvent être appliqués pour choisir une bouteille de vin, pour le champagne il doit en être de même. Dès lors, pour se faire plaisir, rien de tel que de se familiariser avec les mots du champagne qui ne sont pas forcément les mêmes qu’avec le vin pour que la dégustation n’en soit que meilleure. 

Les astuces pour choisir son champagne

Même si les fêtes de fin d’année sont encore un peu loin, elles se profilent à l’horizon et, tout le monde sait que le temps passe vite, très vite. Dès lors, mieux vaut profiter de l’occasion pour faire son choix de Champagne grand cru. Le Champagne est un vin effervescent produit dans les départements de la Marne, de l’Aube et de l’Aisne. La première des choses est donc de décrypter l’étiquette. Cette dernière est une source d’information essentielle pour faire son choix. On y trouve l'Appellation du Champagne, la marque ou le nom de l'élaborateur, le dosage et les particularités de l'alcool notamment. 

Les différents crus

Le « Brut sans année » est un champagne élaboré à partir de cépages, d’années, mais aussi de régions différentes. Il est élevé 18 mois en cave avant sa mise en vente. Le « Champagne millésimé » est composé de raisins d’une même année, mais en mélangeant des cépages et des régions différentes. Le vieillissement minimum en cave est alors de 3 ans. Son goût diffère donc d’une année sur l’autre. Quoi qu’il en soit, il est préparé avec des vins exceptionnels. Le « Grand cru » provient des seules communes classées à 100% comme produisant du Champagne. Ces champagnes sont donc exceptionnels puisqu’ils possèdent les meilleurs terroirs. Le « Premier cru » provient de communes dont le classement est compris entre 90 et 99%. Les « Cuvée spéciale », « Brut réservé », « Brut premier » ou encore « Grande réserve » ne correspondent qu’à une démarche commerciale. Le « Blanc de blanc » est élaboré à partir de raisins de cépage chardonnay lui apportant une finesse au goût. Le « Blanc de noirs » est issu de raisins noirs à jus blanc et sera plus charpenté. Le « Rosé » s’obtient en mélangeant du champagne ordinaire à un vin rouge de la région. « Brut », le vieillissement minimal est de 15 mois. Il est préparé avec des vins de différentes années issus des trois cépages autorisés. Le « Demi-sec » se distingue du brut par sa saveur plus sucrée. 

Les cépages, la maturation et la robe

Saveur d’épices, de truffes aux senteurs de beurre frais par exemple, tout comme le vin, le champagne émoustille à sa manière les papilles selon son cépage. Et, concernant le champagne, les cépages sont au nombre de trois. Le « Pinot noir » provenant de la Montagne de Reims et de la côte de Bar est un cépage noir. Il donne un jus plutôt blanc et apporte corps et puissance au champagne. Le « Meunier », également appelé « pinot meunier » est un cépage plus rustique. Les raisons noires à jus blanc donnent un champagne doux, rond, onctueux et souple. Le « Chardonnay » provenant essentiellement de la côte des Blancs au sud d’Épernay est un cépage blanc à jus blanc. Le champagne présente alors des notes florales et subtiles. 

Et, comme pour le vin, plus le champagne vieillit plus il aura du caractère, plus il sera fort, plus les arômes évoluent. En général, un champagne est dit « jeune » s’il a maturé entre 15 mois et 3 ans, il est dit « mature » si sa maturation se prolonge entre trois et cinq ans, il aura alors des saveurs d’arômes de fruits mûrs et confits. Au-delà, le champagne est dit de « plénitude », les saveurs de fleurs séchées et d’arômes grillés se dévoilent en bouche. 

Le caractère d’un champagne se lit aussi dans sa couleur de robe. Plus elle est claire, plus il sera léger. De couleur ambrée, or ou or gris, le champagne plus puissant. Côté sucre, ceux et celles qui préfèrent le goût sucré en bouche opteront pour un demi-sec. À l’inverse, les bruts seront appréciés de celles et ceux qui aiment le salé.

Pour finir, pour l’apprécier a sa juste valeur, le champagne se boit frais, jamais glacé entre 8 et 10°C. Sans oublier qu’il se sert dans un « verre tulipe » aux bords fins. Il faut ensuite faire couler le Champagne sur les parois du verre et ne le remplir que de moitié. À savourer avec ses sens, et le tour est joué !

Author

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

Back to Top